Aujourd’hui, le médecin du service m’a adressé la parole pour la première fois depuis un mois : "Eh, Adeline, passe-moi ton stétho ! J’ai perdu le mien !" En plus, je ne m’appelle même pas Adeline… .