Grenoble — parc Paul Mistral, son front contre le mien